Mozaïk RH, mettre en avant jeunes diplômés et diversité

By Pénélope

Mozaïk RH est né il y a huit ans d’un constat terrible : la plupart des jeunes diplômés issus de la diversité, de milieux défavorisés, de territoire en difficulté ne trouvent pas de travail après leurs études. A compétences égales, ils subissent quatre facteurs : une mauvaise connaissance des bonnes pratiques (présentation CV etc.), un manque de réseau, un mauvais accès aux offres et, le plus criant, une discrimination à l’embauche (couleur de peau, nom à consonance étrangère etc…).

Mozaïk RH a fait un autre constat : l’entreprise, en pleine crise économique, doit apprendre à se renouveler et doit chercher des talents ailleurs. En bref, ouvrir son embauche à d’autres modèles que des clones sociaux. En plus de devoir respecter la Loi (article 225 du code pénal) qui liste les 20 critères de discriminations, « l’entreprise doit être à l’image de la société », résume Nicolas Macabéo, Responsable du Développement Territorial chez Mozaïk RH.

Souhaitant agir contre cet énorme gâchis social et cette absurdité économique, Mozaïk RH a développé deux missions. La première et principale est de sensibiliser les entreprises aux questions de discriminations à l’embauche. Finies les offres envoyées uniquement aux grandes écoles, mal diffusées, les talents sont aussi ailleurs : « Il ne faut pas recruter sur des critères subjectifs mais focaliser sur ce qui est objectif » rappelle Nicolas. Le but pour Mozaïk est alors d’endosser le rôle de cabinet de recrutement. Et ça marche ! 3000 jeunes candidats ont déjà été placés grâce à Mozaïk RH. Les entreprises sont satisfaites et restent fidèles à Mozaïk.

La deuxième mission de Mozaïk RH, qui le différencie d’un cabinet de recrutement classique, est l’accompagnement des candidats pas encore tout à fait mûrs pour le marché du travail : apprendre à se présenter, se filmer, entretenir son réseau... Des programmes dédiés comme le Campus, le Lab, Déclik ou Passerelles permettent de rebondir pour les jeunes sans-emplois ! Une ancienne Cojobeuse, Blandine, a profité du programme Déclik et avait beaucoup apprécié le professionnalisme et les méthodes proposées.

Implanté également à Lyon, ce modèle unique axé sur les jeunes et la diversité cherche aujourd’hui à se développer partout en France dans les grands bassins d’emploi ; il cherche aussi à toucher davantage les PME-TPE. Son combat fait des petits! Aujourd’hui, des institutions publiques contactent Mozaïk RH pour comprendre leurs méthodes de lutte contre le recrutement discriminant. La passion de leur combat et leur professionnalisme est donc payant !

 

Ce qui est génial en plus et qui ne parait pas sur le site ni dans aucune de leur communication, c'est que Mozaik RH travaille dans l'ombre à aider et conseiller les nouveaux acteurs comme COJOB pour dynamiser le système de la recherche d'emploi. Nous avons ainsi bénéficié des précieux conseils d'Estelle Barthélémy et de Nicolas Macabéo.

Au-delà de la pleine adhésion à leur combat, à leurs valeurs ​humanistes ( qui transparaissent dans leurs actions comme en interne), nous espérons avoir toujours conscience comme eux du travail à faire encore pour changer les mentalités, pour laisser de la place à la diversité pour le bien de la société et de l'économie! Gardons leurs apprentissages dans nos bagages au sein de COJOB et pour tous les COJOBEURS au sein de leurs futurs postes.

Plus d'infos sur Mozaïk RH

  • Collectif Jobeurs

    Créée en 2014, l'association COJOB vise à fédérer et animer des collectifs de chercheurs d'emploi.

Commentaires

Mathilde M.

10 June 2016 - 16:47

Bonjour Pénélope,

Merci pour ton message ! J'en profite pour informer les co-jobeurs que Mozaïk RH s'implante en Pays de la Loire, aussi, si n’hésitez pas à déposer votre CV sur notre site internet : www.mozaikrh.com/Nosoffres !

A bientôt j'espère !

Mathilde, Chargée de développement Mozaïk RH Nantes

Pages