Miser sur sa présence en ligne, conseils et astuces

By Pénélope

On a désormais tous ce réflexe de « googeler » une personne ou une structure dès qu’on en entend parler. Le réflexe est le même quand on cherche à recruter quelqu’un ou à se renseigner sur tel ou tel savoir-faire.

D’où l’importance pour les Cojobeurs de travailler leur visibilité sur le net. Que l’on soit freelance et que l’on vende ses services ou ses produits, ou même en recherche d’emploi et que l’on offre ses compétences. C’est donc autour du thème « Miser sur sa présence en ligne pour revenir à l’emploi » dans les locaux de Cojob, vendredi 8 avril, que Peggy André, entrepreneure inspirationnelle, est venue échanger sur les choses à savoir pour travailler sa présence sur internet.

Il y a bien sûr les incontournables Facebook, LinkedIn et Twitter, qu’il faut savoir exploiter finement et maîtriser, mais il y a aussi le site internet dédié … Compliqué me direz-vous ? Il faut savoir coder un peu, développer ? Pas forcément…Aujourd’hui, des sites extrêmement faciles d’accès, comme Weebly, permettent de mettre en avant de façon quasi ludique (copier-glisser) votre propre site internet. À partir de « modèles » variés et préexistants, Weebly propose de fabriquer un site, de la vitrine à la vente en ligne en passant par le blog, de la formule gratuite aux degrés de complexité plus importants payants. Déjà des dizaines de millions de personnes conquises outre-Atlantique, de quoi aller jeter un œil.
Avec Jacqueline, Pierre-Emmanuel, Antoine et bien d’autres, on a donc pu échanger et poser des questions sur le référencement, l’importance des balise title, et des descriptions, l’achat de domaines, mais aussi sur le choix du nom, le rythme de mise à jour, le relais des réseaux classiques, les analyses de flux et l’influence digitale de façon plus globale.

Peggy, en plus de ses innombrables expériences dans le web, est également à l’origine de Fractale, un magazine web en ligne qui raconte l’entreprenariat, ses hauts et ses bas, pour soutenir ceux qui se lancent. Riche de centaines d’articles, il raconte le quotidien des entrepreneurs, partout dans le monde.

On a par exemple échangé sur les slasheurs, ces personnes qui ont plusieurs métiers, plusieurs compétences développées en parallèle, phénomène qui s’accroit compte tenu de la nouvelle adaptabilité requise face à l’emploi. Oui, on peut avoir un « petit business » en parallèle de son job officiel, histoire de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier.

Tous ces trucs et astuces peuvent être utiles pour les jobeurs à court terme, dans leur projet de reconversion ou d’entreprenariat mais plus généralement aussi, car nous devons savoir maîtriser la dimension Web, devenue aujourd’hui incontournable.

Les liens utiles
Fractale magazine :
www.fractale-magazine.com

Weebly :
https://www.weebly.com/home/

  • Collectif Jobeurs

    Créée en 2014, l'association COJOB vise à fédérer et animer des collectifs de chercheurs d'emploi.